Gagner votre smartphone pliable ici !

Découvrez le monde des premiers téléphones mobiles commerciaux pliables au monde avec écran flexible que nous suggérons

Dans un musée, l’IBM Simon. Sans le savoir à l’époque, la société IBM avait inventé le premier mobile de l’œuvre. Un appareil équipé d’applications et d’un écran tactile qui le rendait entièrement futuriste. C’était bien avant l’iPhone. Bien avant le monde numérique sur les réseaux mobiles et la technologie meilleur qui tient dans la poche. Avant, c’était il y a 20 ans. Cette année-là, le premier mobile de l’œuvre faisait son apparition. Son nom ? Le Simon Phone. Avec des applications intégrées et un écran tactile, ce mobile futuriste à l’époque est aujourd’hui une relique qui a pris place dans un musée, celui des Sciences de Londres. Et si son nom vous intrigue, l’explication est toute simple. Vous connaissez l’effet ‘ Jacques à dit ‘ ? Le modèle anglais s’appelle. ‘ Simon says ‘. L’idée était donc de proposer un téléphone cellulaire qui fait tout ce que vous voulez, de manière abordable, à l’image de ce jeu enfantin. Ce mobile était intègre un stylet pour presser sur son écran tactile, un gadget entièrement futuriste en 1994, qui en faisait même une machine en avance sur son temps. De plus, outre les appels, ce téléphone cellulaire avait d’autres fonctions : calendrier, dessin, prise de notes, mais aussi un organiseur au niveau du calendrier et des client potentiel. Mais cet appareil commercialisé à partir d’août 1994 avait aussi quelques défauts. Il faisait 23 cm de long pour 500 grammes à la pesée, et on voit bien dans la vidéo que la prise en main n’est pas idéale. Mais son plus gros manque venait de son autonomie. En appel, il ne tenait qu’une heure montre en main. Un peu limite, même pour l’époque. Il était néanmoins révolutionnaire, c’était le premier appareil à allier les éléments d’un PDA ( Assistant Numérique Personnel ) avec de la technologie mobile. ‘ Le Simon a été le premier appareil qui a pris ces deux éléments et réussi à les mettre ensemble dans un seul énormément ‘, a déclaré Mme Connelly, d’IBM. Ce téléphone cellulaire avait aussi la capacité de mettre des applications tierces, comme des jeux, des feuilles de calcul ou bien encore de la cartographie. En cela, il était très le précurseur de l’iPhone. C’est ainsi qu’on peut dire que ce fut le premier mobile, quand bien même à l’époque ce mot n’existait pas encore.

Smartphone à écran pliable : la marque coréenne samsung tease une annonce simultanée avec le Galaxy S10 qui sortira en même temps que le modèle F

C’est désormais officiel, le Galaxy S10 ne sera pas la seul personne mobile à être présenté par la marque coréenne samsung le 20 février. Le Coréen profitera de son team building Unpacked pour dévoiler son smartphone pliable. Le Galaxy S10 figure parmi les téléphones mobiles les plus attendus de l’année, mais il devra partager l’affiche avec ce que la marque coréenne samsung appelle « la postérité du mobile ». Sur Twitter, le Coréen a qualifié qu’il présenterait son mobile pliable le 20 février, en même temps que les Galaxy S10 E, S10 et S10 Plus. Ce n’est pas sérieusement une surprise, nous avions indiqué à plusieurs reprises que le Galaxy F ( pour Foldable ) était attendu pour l’événement Unpacked, prévue juste avant l’ouverture du MWC. Il existe quelques jours, un mobile avec écran pliable faisait une brève apparition dans une vidéo officielle. Il peut s’agir de la version finale du premier appareil pliable de la marque, dont le modernes terminal n’est toujours pas connu. La marque coréenne samsung s’était en effectivement contenté de montrer un prototype en novembre dernier et de quelques caractéristiques concernant la surface des écrans. Le Galaxy pliable devrait ainsi embarquer un écran de 4, 58 pouces avec une définition de 840 x 1960 pixels ( 420 ppp ) au format 21 : neuf. Utilisable lorsque le mobile est plié, il porterait l’appellation de Cover Display. Une fois déplié, l’appareil est attendu avec un écran de 7, 3 pouces sans charnière baptisé Main Display. Cet écran principal présente une définition de 1536 x 2152 pixels pour une résolution de 420 ppp. Le reste de la fiche technique n’est pas connue, quand bien même des bruits de couloir ont évoqué la présence d’une batterie de 6000 mAh. Cette dernière alimenterait les écrans et un processeur Exynos 9820 ( version coréenne ) ou Qualcomm Snapdragon 855 ( international ). Pour finir, le prix du Galaxy F/X peut approcher ( ou dépasser ) les 2000 euros, un tarif cher pour une machine qui doit faire entrer le mobile dans l’ère du pliable.

IPhone : Apple annonce 3 nouveaux téléphones mobiles en 2019 dont un mobile Apple pliable de qualité supérieure

Désormais, Apple n’offrira plus les amplitudes de ses ventes ( uniquement les revenus générés par ses challenges ). Il va donc falloir plus que jamais s’appuyer sur les doigts mouillés des maisons d’analyses comme Gartner pour se réaliser une idée de l’état du marché. La dernière livraison du groupe porte sur le marché du mobile au troisième trimestre ( le dernier pour lequel Apple a précisé les amplitudes vendus, alors profitons-en ). Le constructeur de l’iPhone est troisième du classement avec quarante-cinq, 7 centaines de milliers d’appareils vendus. Apple occupe 11, 8% du marché, tout comme l’an dernier à la même ère ( avec une croissance de 0, 7% seulement ). Les iPhone XS/XS Max et XR seront-ils suffisants pour remettre du jus dans la motorisation de la croissance ? On en aura une meilleure idée en janvier, même s’il faudra deviner le nombre d’unités vendues. Le champion du troisième trimestre, c’est Huawei. Même si les téléphones mobiles du constructeur chinois sont très peu vendus aux États-Unis, ils cartonnent partout ailleurs : avec 52, 2 centaines de milliers d’appareils écoulés, Huawei a enregistré une progression de la demande de 43%. Huawei occupe 13, 4% du marché, avec une première place en Chine et une troisième position dans de nombreux pays en Europe. La marque coréenne samsung reste premier du classement, mais ses volumes ( 73, 3 centaines de milliers, -14% ) et sa part de marché ( 18, 9% ) sont en fort recul d’une année sur l’autre. Gartner relève qu’il s’agit de la plus forte baisse de la marque coréenne samsung depuis que les analystes mesurent le marché du smartphone… Les Galaxy S9/S9 et Note9 n’ont pas su redonner envie aux consommateurs cette saison ( le Galaxy S10 avec son trou dans l’écran y parviendra-t-il ? ). Le marché du mobile, entièrement, a écoulé un total de 389 centaines de milliers d’appareils. Un chiffre en progression de 1, 4%. La généralisation de l’USB-C à la place du Lightning, n’est pas pour tout de suite, rédigé le blog japonais Macotakara. Les iPhone 2019 ainsi que le ‘ iPad petite 5 ‘ sont bien partis pour demeurer équipés de Lightning, montrent les sources de l’application près des accessoiristes. Pour l’iPhone, la raison avancée est d’ordre économique. Passer à l’USB-C obligerait à fournir des EarPods USB-C, un nouveau câble de connexion USB-C et un adaptateur domaine plus couteux aussi, du type de celui compris avec les iPad Pro, le modèle 18W ( 35 € ) compatible Power Delivery pour une recharge plus rapide. Les iPhone 2019 continueraient d’être livrés avec le petit adaptateur domaine de 5W. Apple ne souhaiterait pas non plus modifier l’importante écosystème qui s’est constitué autour de son port Lightning. La Pomme a cependant déjà franchi le pas vers l’USB-C pour les iPad Pro 2018 ( et le MacBook avant cela ) et il paraitrait logique de tout formaliser.

Xiaomi dévoile son concept de mobile doublement pliable en vidéo et le monde entier est entièrement conquis

C’est sur Weibo que Lin-Bin, le cofondateur de Xiaomi montre les premières photos de son mobile pliable. Son arrivée est imminente ! On sait enfin à quoi ressemblera le mobile pliable de Xiaomi. Alors que la marque coréenne samsung était aussi sur le coup, le géant chinois a dévoilé dans une vidéo des photos concrètes de l’appareil. Cette présentation annonce officiellement son arrivée imminente sur le marché. Le cofondateur de Xiaomi, Lin-Bin a présenté dans une courte vidéo son produit. Un mobile pliable. Alors que c’est au démarrage une tablette, ce dernier se plie et devient donc un téléphone cellulaire. La fluidité du geste est en effectivement déconcertante. Voici, la vidéo postée en Weibo en question. Or, le mobile n’a toujours pas de nom a indiqué Lin-Bin. Mais il compte bien avoir des propositions du côté de sa communauté croissante. A l’inauguration de la première boutique Xiaomi sur l’Avenue des Champs-Élysées à Strasbourg, on pouvait déjà regarder un grand nombre de personnes/fans ! Ce qui est de bonne augure pour la marque. Toutefois, aucune date de sortie a été dévoilée. Alors qu’il y a peu de temps, la marque Xiaomi a non fermé sa première boutique sur les Champs-Élysées. Elle a dévoilé son nouveau smartphone pliable. Ce géant chinois encore inconnu par les d’occident est en fait l’une des sociétés les plus apprécié en Chine. Alors qu’en 2016, les ventes étaient à découvert. Elle a vu ses ventes exploser en 2017 et 2018. Xiaomi se trouve derrière la marque coréenne samsung, Huawei et Apple au niveau des ventes. Cette place est due à la clientèle chinoise mais aussi d’inde. Ces deux dernières années, la marque a décidé de s’attaquer au continent européen. La marque s’est tout d’abord implantée en Espagne. Puis elle a investi dans des boutiques en France. Vendus entre 150 et 300 euros, les smartphones attirent de nombreux clients. Ses smartphones sont disponibles dans les rayons de toutes les grandes franchises en France mais aussi dans les boutiques même de la marque. Peut-être qu’un jour, Xiaomi arrivera à dépasser le géant californien Apple.

Que nous réservent les téléphones mobiles pliables lorsqu’ils seront lancés sur le marché en France en 2019

Pour les prochains smartphones pliables, l’importance n’est sans doute pas d’être le premier à sortir son mobile pliable, mais celui qui le fera le mieux. L’importance n’est sans doute pas d’avoir le meilleur mobile pliable, mais celui qui sera le plus crédible sur la durée. Parfois, mine de zéro, il est essentiel de comparer ces smartphones… Et c’est là qu’intervient comparateur-smartphone. Net ! Comme son nom l’indique, c’est un site web qui vous aidera à comparer différents smartphones ( comme un Smartphone pliable ) pour aiguiller votre choix ! Le premier à avoir lancé un mobile pliable, c’est Royole avec son Flexpai, mais d’autres arrivent comme le Galaxy X ou F de la marque coréenne samsung, le Motorola Razor V4, ou bien encore des smartphones pliables chez LG, Xiaomi, Huawei… en général, tout le monde veut être de la matière, dans un marché du mobile en très net ralentissement. L’innovation est certes étonnante ou futuriste, mais en y regardant de plus près, on se met en place rapidement la question de l’utilité réelle. Le marché du mobile est en déclin, miser sur des produits encore plus chers semble une idée particulièrement provocante, car si on ne prend que les retombées de 2018, les marques exposant du haut de gamme à plus de 1000 euros ont toutes cédé des parts de marché, alors qu’en revanche les constructeurs ayant donné du milieu de gamme ont toutes renommées d’énormes croissances. De plus, on peut démontrer sans crainte que les constructeurs persisteront prudents au niveau des volumes qu’ils produiront, ce qui induira peu d’économies d’échelle et ne permettra pas de faire baisser les prix avant au moins deux ans. Sur ce même point, on peut imaginer que les constructeurs auront tous trouvé leurs solutions techniques et leurs matériaux, ce qui réduira fatalement l’universalisation des principes harmonieux de conception et ne permettra pas de tomber les coûts de production fortement. Dans ce contexte économique et technique, on a donc assez de mal à déceler la réelle utilité du mobile pliable. Et vous, êtes-vous disposé à acheter 1500 dollars pour avoir un mobile pliable n’ayant à procurer au niveau nouveauté, qu’un écran deux fois plus grand et du multitâches ? Ça y est. Ils arrivent. Les smartphones à écrans pliables sont à nos portes ! Mais pour quoi faire ? La marque coréenne samsung a fait le buzz avec son terminal présenté lors d’une conférence développeur. L’intérêt principal de ce petit bijou de technologie : avoir un écran qui passe de 4, 6 pouces à 7, 2 pouces, en se dépliant. Et à part ça ? Pas grand-chose… Passé le côté bluffant de la performance technologique ( un écran pliable, sans charnière visible, c’est quand même très très fort ), le mobile replié est à peu près deux fois plus épais qu’un téléphone cellulaire classique. Avec deux fois plus d’écran à alimenter en énergie, il faut aussi une batterie qui tienne le choc, ce qui alourdit mécaniquement l’ensemble. Sans compter un prix de vente attendu d’environ 1. 200 euros. Soucieux de ne pas laisser la marque coréenne samsung seul sous le feu des projecteurs avec son écran pliable, Huawei devrait dévoiler le sien le 24 février, à la veille de l’ouverture des portes du Mobile World Congres ( MWC ) à Barcelone. Le mobile devrait être pliable et compatible 5G. Cette autre caractéristique n’a qu’un intérêt mineur à l’heure actuelle, puisque les premiers réseaux 5G seront ouverts à la vente au mieux fin 2019, et plus vraisemblablement en 2020 pour la France.

Blog

Restons en contact

Contactez-nous

[pirate_forms]